Accessibilité

L’IoT (Internet of Things), des objets intelligents connectés pour prendre une longueur d’avance

12 juin 2019

L'Internet of Things (IoT) - objets connectés permettant de collecter et d'échanger des données - représente une formidable opportunité de réduire les coûts et d'améliorer la sécurité de la supply chain.

Pour beaucoup, l’IoT (Internet of Things) est encore un concept. Il peut être difficile de comprendre ce que recouvre ce terme et comment il peut s’appliquer à la logistique et la supply chain. L’IoT regroupe les objets et les équipements connectés (à Internet) ainsi que les technologies (réseaux et logiciels) qui s'y rapportent, permettant de collecter et d’échanger des données.
Grâce aux données collectées, des décisions peuvent être prises soit sur la base de règles préalablement définies, soit, et de façon encore plus impactante, lorsque ces données sont couplées à l’intelligence humaine ou artificielle (IA).

Piloter et collecter des données

L’IoT est appliqué dans le secteur de la logistique de différentes façons et notamment par l’utilisation de capteurs qui collectent et transmettent des données et assurent ainsi le suivi de l’état et la localisation de la marchandise, le suivi des niveaux de stocks et même le suivi des actifs.

Dans les supply chains pharmaceutiques, les IoT peuvent répondre à la nécessité d'un contrôle constant et précis notamment de la température. Les containers équipés d’objets connectés peuvent fournir une visibilité complète à l’intérieur des containers réfrigérés, réduisant ainsi le temps et les coûts d’inspection à destination. L’IoT apporte aussi des gains dans le cadre de la gestion d’actifs réutilisables comme dans l’industrie des 2 roues pour rationaliser le processus de gestion des socles nécessaires au transport.

L’IoT peut également être utilisé en production et en distribution et permet d’apporter de la valeur ajoutée au client. Dans le cadre de la production en juste-à-temps, les données issues des IoT permettent d’améliorer la gestion des stocks et la précision du planning de production. Harley-Davidson, par exemple, a utilisé l’IoT dans son usine de York, en Pennsylvanie, et a ainsi réduit le temps nécessaire à la production d'une moto d'un cycle de 21 jours à six heures. Cette évolution, ainsi que d’autres innovations digitales, ont permis de réduire les coûts d’exploitation de 200 millions de dollars et d’obtenir un gain de rentabilité de 3-4% *.

 

Le rôle de l’Intelligence Artificielle (IA)

L’Intelligence Artificielle peut détecter et définir des modèles de données captées par les IoT, permettant ainsi de prévoir, atténuer et mieux comprendre les perturbations de la supply chain.  

Ces analyses permettent d’auto-ajuster les actions attendues des IoT et déclencher en automatique le nouveau paramétrage des objets en circulation.  

Un constructeur automobile utilise l’intelligence artificielle et l’IoT en ce sens: les véhicules captent des données relatives au comportement du conducteur et du piéton. Celles-ci sont ensuite analysées- analyse supportée par l’IA- avant d’être communiquées au sein de son réseau.*

 

Connectivité & autres enjeux

Assurer la connectivité des quelques 26 milliards d’IoT qui seront actifs d’ici 2020 constitue un réel défi. En effet, les objets connectés requièrent des connexions Internet stables avec une bande passante suffisante pour gérer des échanges de données potentiellement importants.

La perte de cette connectivité, en particulier si elle génère un manque de visibilité sur une expédition de marchandises sensibles et détériore les produits, constitue un risque. Le volume de données à traiter peut également être un problème et le développement de réseaux de téléphonie mobile 5G peut être nécessaire pour gérer la prochaine phase de développement de L’IoT.

Les données doivent également être stockées et sécurisées conformément à la réglementation en vigueur. Les données sont en effet potentiellement attractives pour des tiers qui souhaiteraient y accéder. La protection contre de telles menaces peut requérir des moyens et des ressources importants.

Identifier et mesurer le retour sur investissement constitue également un défi majeur pour l'IoT. Les bénéfices peuvent être diffus et la création de valeur supplémentaire peut résulter de l'utilisation de l'IoT pour optimiser l’utilisation d’actifs existants.

En conséquence, la majorité des projets d’IoT visent avant tout à réduire les coûts (54%) ou à améliorer la sécurité (24%), une minorité seulement est destinée à générer des revenus supplémentaires (35%) *.

 

Vers un monde plus connecté ?

Avec plus de trois appareils connectés par personne dans le monde, l'écosystème IoT continuera à se développer. Déjà, des résultats tangibles sont visibles dans le secteur de la grande consommation et l’industrie, ainsi que dans la logistique et la supply chain.

L'IoT est là, et son potentiel permet de prévoir qu'une fois les défis réglementaires et de connectivité résolus, un monde plus connecté offrant de nouvelles applications et des informations plus précises proviendra des objets connectés.

*Transport Intelligence

GEFCO a intégré le potentiel de l’IoT et notamment dans le domaine de suivi des actifs et des marchandises. Nos équipes maîtrisent les différentes technologies, réseaux de communication et plateformes de restitution de données. GEFCO est actuellement engagé dans des projets pilotes pour des clients majeurs avec pour objectif d’accroitre la fiabilité de leur supply chain et de réduire les coûts.

Antoine Claret

Chef de Projet IoT chez GEFCO

Partager