Accessibilité

Comment bâtir une Supply Chain plus résistante aux risques ?

31 janvier 2019

L’environnement économique est de plus en plus incertain, les catastrophes naturelles se multiplient, les menaces de cyber attaques sont de plus prégnantes. Autant de risques qui pèsent sur la Supply Chain et qui font à présent partie du quotidien des industriels. Il faut donc des solutions aussi efficaces qu’innovantes pour y faire face.

Améliorer la visibilité de la supply chain est clé 

Le rapport Supply Chain Résilience Report 2017 du Business Continuity Institute (BCI) montre que les trois principales causes de perturbation de la Supply Chain sont les pannes informatiques ou de télécommunications, les cyberattaques ou les violations de données et les talents qui quittent l’entreprise. Toutes les entreprises sont concernées par ces risques quels que soient leur zone géographique, leur secteur ou leur taille. Voici quelques autres chiffres édifiants présentés dans le rapport : 

  • 69 % des entreprises n’ont pas une visibilité complète sur leur Supply Chain
  • 51 % des pertes n’étaient pas assurées
  • 65 % des entreprises interrogées ont connu au moins une perturbation de leur Supply Chain
  • Les perturbations coûtant plus d’un million d’euros sont passées de 9 % à 23 %
  • 26 % des entreprises n’ont pas de plan de secours pour assurer la continuité de la Supply Chain en cas de perturbations

Comment les entreprises peuvent-elles atténuer les risques liés aux perturbations de la Supply Chain ? Que peuvent-elles faire pour en éviter les surcoûts potentiels et assurer une croissance et une rentabilité durables ? 

Parmi les mesures que l’on peut prendre, il est notamment possible d’améliorer la visibilité de la Supply Chain, d’identifier les points de vulnérabilité, d’élaborer des stratégies d’atténuation des risques, de diversifier les fournisseurs et d’optimiser les niveaux de stocks de sécurité pour assurer le maintien des capacités de production, d’anticiper les cyber menaces et de renforcer la collaboration et la communication avec les partenaires. 

Comment une analyse approfondie des données peut-elle contribuer à réduire les risques ?
L’analyse des données est un outil de plus en plus efficace pour lutter contre les vulnérabilités de la Supply Chain. Josh Green, référent du commerce mondial en tant que PDG et fondateur de Panjiva, évoque deux récentes avancées dans le domaine de l’analyse des données : « la première a simplement été la sensibilisation : les gestionnaires de Supply Chain ont commencé à comprendre qu’ils pouvaient et devaient utiliser les données, à l’instar d’autres fonctions de l’entreprise. »

« La seconde a été l’avènement de l’apprentissage automatique comme outil d’organisation des données. On peut apprendre beaucoup à partir des données, mais le problème est que très souvent, celles de la Supply Chain ne sont pas organisées. Les techniques de « machine learning » nous donnent les moyens d’organiser ces données, que nous pouvons ainsi exploiter plus facilement. »
L’ analyse des données peut aider à augmenter la visibilité et à mieux comprendre la totalité de la Supply Chain, améliorer sa productivité globale, prévoir les besoins des clients, être plus réactif, et, bien sûr, permettre de mieux évaluer les risques de bout en bout. 

Analyser les risques pour limiter l’impact des disruptions de la supply chain 
Pour ce qui est de la visibilité de la Supply Chain, Nick Wildgoose, Global Supply Chain Product Leader pour Zurich Insurance, est catégorique : « Le plus important est de bien comprendre vos fournisseurs critiques, ceux dont dépend la plus grande part de vos bénéfices. Je suis choqué à chaque fois que je parle aux équipes achats de certains des plus grands groupes mondiaux et qu’ils reconnaissent n’avoir jamais évalué l’exposition aux catastrophes naturelles de leurs fournisseurs clés. 30 % de leur production peut dépendre d’un seul site en Asie du Sud-Est, et ils n’auront pas vérifié la probabilité qu’une inondation ou un tremblement de terre s’y produise. » 
Si les entreprises ne peuvent pas assurer la continuité de leurs opérations ou financer leurs pertes à la suite d’un sinistre, elles sont vouées à l’échec. Les assureurs ne peuvent pas prévenir les sinistres ni leurs conséquences, mais ils n’en restent pas moins une source essentielle d’indemnisations lorsque des événements contre lesquels l’entreprise était assurée se produisent.

L’importance d’anticiper en continu 
Gary Neights, chef de produit chez Elemica, affirme qu’« avec l’augmentation des catastrophes naturelles, les violations de la cyber sécurité, les facteurs socioéconomiques imprévisibles et les changements dans les demandes des clients, les entreprises doivent être prêtes à gérer presque tout », y compris la perte, notamment, de bases de données fournisseurs et clients, des installations de production, de distribution, d’entreposage et logistique, de voies ou moyens de transport, de membres du personnel et même de propriété intellectuelle.
« Avec un tel risque de pertes lourdes, les entreprises d’aujourd’hui doivent être proactives plutôt que réactives dans leurs priorités et leurs pratiques de gestion des risques. Tant que ce ne sera pas un processus continu, les entreprises ne prendront jamais les devants et seront toujours dans une situation de réaction pour rattraper leur retard et réparer les dégâts », conclut Gary Neights.

Quatre mesures concrètes pour atténuer les risques de la Supply Chain

  1. Détectez les vulnérabilités de la Supply Chain à l’aide d’une analyse de l’impact commercial. En identifiant vos processus clés ainsi que les ressources et les activités nécessaires au bon fonctionnement de votre entreprise, vous pourrez évaluer les facteurs à court et long terme qui constituent des menaces ou des risques potentiels pour votre Supply Chain, et élaborer des scénarios pour faire évoluer ces menaces, risques ou vulnérabilités. Concentrez vos efforts sur ceux qui pourraient avoir une incidence sur votre bénéfice, vous serez ainsi en mesure de réagir de manière rapide et efficace lorsque de telles perturbations surviendront. 
  2. Évaluez et suivez vos fournisseurs, nouveaux ou existants. Une évaluation approfondie des capacités, des ressources, de la réputation et de la santé financière de vos fournisseurs est essentielle à la compréhension de votre exposition aux risques liés à la Supply Chain et vous permettra de les atténuer par anticipation. Examinez en détail les procédures et les politiques de vos fournisseurs en matière de cyber sécurité, en particulier leurs procédures internes de sécurité informatique.
  3. Assurez vos niveaux de stocks grâce à plusieurs sources d’approvisionnement. En réduisant votre dépendance à une source d’approvisionnement unique, vous réduirez le risque de perturbations. Dépendre d’un seul fournisseur, d’un seul pays ou d’une seule région peut s’avérer catastrophique. Pour plus de sécurité, tissez des relations avec d’autres fournisseurs primaires et secondaires dans différentes régions. Veillez à avoir une base de fournisseurs variée pour sauver votre entreprise si un pays ou une région donnés venaient à ne plus pouvoir répondre à vos besoins.
  4. Collaborer avec les fournisseurs et les autres partenaires. Entre vous et vos partenaires, il est essentiel de partager des informations, d’intégrer vos activités et de prendre en compte les retours de chacun pour établir de solides relations qui renforcent la fiabilité de votre Supply Chain et assurent l’application des plans de gestion des risques.

En mettant en place ces mesures, entre autres, vous pouvez rendre votre Supply Chain plus résistante aux risques. Posez-vous la question suivante : si votre entreprise subissait une perturbation importante aujourd’hui, pensez-vous que votre Supply Chain pourrait traverser la tempête ?

Partager