Accessibilité

Cobots : la prochaine révolution de la logistique ?

25 septembre 2019

La robotique s’est installée dans les entrepôts depuis maintenant quelques années. Ce processus d’adoption s’accélère aujourd’hui avec une offre technologique de plus en plus performante. En 2025, le nombre de robots utilisés dans les entrepôts devrait atteindre 4 millions. Cela génère de nombreuses questions sur leur rôle dans l’entrepôt ainsi que sur le retour sur investissement.

Qu'est-ce qu'un robot ?

Les robots sont des machines conçues pour exécuter automatiquement une ou plusieurs tâches avec rapidité et précision. Les robots peuvent être guidés par un dispositif de contrôle externe ou intégré et peuvent avoir des interactions intelligentes avec les humains et leur environnement.

 

Quelles sont les tâches principales des robots dans l’entrepôt ?

Les robots sont utilisés pour accroître l'efficacité et réduire les coûts. Leur utilisation est devenue un standard sur les plateformes logistiques e-commerce et permet de réaliser des tâches répétitives et standardisées avec plus de précision et de rapidité que les Hommes, telles que la préparation de commande ou les inventaires. Certaines sources font état d’une augmentation de 40% de la production d’une ligne d’assemblage lorsque que l’on implante des robots. Un distributeur britannique de produits de grande consommation a quant à lui observé que les ventes avaient augmenté de 12%, après la mise en place de la robotique dans ses entrepôts.

De plus, l’intégration de robots permet aux logisticiens de s’adapter à des environnements très évolutifs et aux variations de la demande. Cette flexibilité est particulièrement utile durant les pics saisonniers quand le marché est tendu. Les logisticiens peuvent utiliser des solutions flexibles telles que la «Robotics as a Service» (RaaS), par exemple, pour mettre en place la robotique à la demande sans investissement de départ trop importants.

Enfin, les robots permettre de diminuer drastiquement les risques d’accident du travail en prenant en charge les manutentions lourdes et potentiellement dangereuses.

Les robots sont donc en capacité d’effectuer les tâches répétitives et ce avec une rapidité d’exécution. Ils participent à la réduction de la pénibilité du travail. Ils permettent ainsi aux opérateurs de se concentrer sur des tâches et des missions à plus forte valeur ajoutée contribuant ainsi à augmenter leur bien-être au travail. Cette robotisation de l’entrepôt sera aussi source de création de nouveaux métiers notamment pour la conception, l'exploitation, la programmation ainsi que la maintenance des robots.

 

Interagir avec les consommateurs

La robotique a également des applications dans le secteur du commerce de détail. Les robots aident à améliorer la gestion des stocks en magasin en collectant et en transmettant des données en temps réel pour se rapprocher du « 0 » rupture de stock en rayon. Par exemple, le distributeur de produits pour la maison Lowes, a créé un robot en magasin qui permet de suivre en temps réel les données des produits en rayon. Les robots se déplacent dans les allées en utilisant des caméras pour vérifier la disponibilité des produits et remonte ces informations aux stocks.

 

L'avenir du robot sera COBOT !

Les robots occupent déjà une place importante dans le secteur de la logistique et le marché devrait atteindre 80,64 milliards de dollars d’ici 2023. Les robots collaboratifs sont la prochaine génération : Ce sont les « COBOT ». Ils sont conçus pour travailler et assister les opérateurs au quotidien selon une répartition des tâches prédéfinies. Apprenants, ces robots seront encore plus performants que les robots classiques. Avec les progrès technologiques et notamment l'intelligence artificielle (IA) et l'Internet des objets (IoT), les robots communiqueront avec l’ensemble de l’écosystème de l’entrepôt de manière pro-active et réactive.

Partager