Accessibilité

Commissionnaire de Transport

Qu’est-ce qu’un commissionnaire de transport ?

 

La fonction de commissionnaire de transport se résume par la prise en charge l’aspect logistique et organisationnel du transport de marchandises. Le commissionnaire de transport peut travailler de manière indépendante en tant qu’intermédiaire, ou officier pour un commettant. Ses responsabilités s’étendent du bon acheminement des marchandises à l’optimisation des délais et des flux opérationnels propres à ce type d’opération.

S’il dispose d’une certaine autonomie, le travaille le plus souvent en sous-traitance. Pour mener à bien ses missions, il mobilise ses connaissances techniques et son expérience. Il a la responsabilité de décision pour déterminer le moyen le plus efficace et économique pour déplacer la marchandise sous sa responsabilité. Il peut éventuellement se spécialiser dans le fret maritime, fluvial, routier, ferroviaire ou aérien. Il a une obligation de résultat envers ses clients et partenaires professionnels.

La profession de est réglementée par des arrêtés légaux afin de mieux définir ses missions et d’encadrer les compétences des postulants.

 

Les particularités du profil de commissionnaire de transport

 

De nombreuses qualités et compétences sont exigées pour accomplir des missions tout aussi variées.

  • Le terme est uniquement employé pour le transport de fret. On peut donc parler de commissionnaire automobile. Le transport de passagers (affréteur, voyagiste…) est un domaine d’activité dissemblable.
  • Des compétences précises sont requises en logistique, bureautique et télécommunication. Elles sont complémentaires à la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, ainsi qu’à des connaissances relatives à la réglementation du secteur.
  • Le commissionnaire doit concilier esprit de synthèse, sang-froid, adaptabilité et réactivité pour faire face à des demandes fluctuantes et à des besoins évolutifs.

 

Exemples et mises en pratique

 

Conditions d’accès à la profession de commissionnaire de transport

La profession de est principalement régie par les conditions d’exercice des professions de transport (livre IV) et la partie réglementaire du Code des transports. On distingue plusieurs critères d’admission :

  • disposer d’une immatriculation au registre du commerce et des sociétés ;
  • s’inscrire au registre des commissionnaires de transport de fret ;
  • justifier de sa pleine capacité professionnelle : il s’agit d’une attestation délivrée par le préfet de la région d’exercice. Il convient de justifier d’une expérience de dix ans en tant que cadre ou dirigeant dans le secteur sollicité. Dans le cas contraire, un examen écrit est requis. Un diplôme de type bac+2 en transport ou en gestion est pris en compte ;
  • ne pas avoir subi de condamnations ayant entraîné l’ouverture d’un casier judiciaire.

 

Les principales missions

La présence d’un se révèle vite indispensable pour superviser la majeure partie des étapes de la logistique :

  • déterminer et organiser les conditions de transport ;
  • apporter une solution commerciale pertinente à sa clientèle ;
  • réaliser et vérifier les documents de transport pour chaque prestation ;
  • effectuer le suivi du transport pour une meilleure traçabilité.

 

Le commissionnaire de transport en chiffres

 

  • Le secteur du transport en France en 2017 représentait 707 777 emplois et presque autant d’offres à titre ponctuel ou permanent chaque année.
  • Le salaire moyen annuel d’un commissionnaire de transport avoisine les 29 000 € en 2019
  • Avec près de 2 % d’augmentation en 2018, la croissance du fret terrestre reste la plus importante.

 

Bases réglementaires

 

Arrêté du 4 octobre 2007 relatif à la composition du dossier de demande d’inscription au registre des commissionnaires de transport

Arrêté du 21 décembre 2015, modifié par l’arrêté du 22 mars 2016 (modification des articles 5 et 7)

Décision du 12 janvier 2016 relative au référentiel des connaissances, aux jurys d’examen et au modèle d’attestation de capacité professionnelle permettant l’exercice de la profession de

 

Pour plus d’informations sur notre expertise 4PL (fourth party logistics) et de tour de contrôle de flux, n’hésitez pas à nous contacter.